Histoire vraie véridique

Il était une fois, une jeune femme qui se demandait s’il y avait beaucoup de monde qui faisait des rajouts comme elle?

Sa méthode était très simple, rapide et surtout efficace tout en limitant une perte minimale et une croissance impressionnante de sa pousse de cheveux.

 

Alors, elle décida de lancer une recherche sur internet et tomba sur plusieurs vidéos de tutoriels sur YouTube. Après avoir visionné une vingtaine de vidéos sans succès, elle décida de se créer une chaîne et de partager toutes les astuces capillaires qu’elle effectuait.

Il faut dire que cette charmante jeune femme qu’on prénommera Kendy avait connu des vertes et des pas mûres avec ses cheveux.

En effet, Kendy a souffert depuis sa toute petite enfance de problèmes de cuir chevelu, obligeant ses proches à raser ses cheveux (aux ciseaux 2 à 3 fois par mois) car son cuir chevelu était irrité et parsemé de croûtes et de plaies ouvertes qui suintaient.

 

Tout le monde y mettait son grain de sel afin de venir en aide à cet enfant « Tèt kalé », surnom qu’on lui donnait et qui signifie « tête rasée ».

Des traitements aux plantes médicinales, des produits acidifiants, alcoolisés, beaucoup de séances de torture au final car plusieurs produits étaient insupportables et la petite Tèt kalé finissait souvent pas tomber dans les pommes ou hurlait à en perdre sa voix.

 

La petite fille était consciente que ces personnes avaient de bonnes intentions mais manquaient cruellement de moyens et de connaissance en cette matière.

Elle était isolée de ses parents, sa maman avait quitté le pays natal (Haïti)  pour trouver une vie meilleure en France et ainsi venir en aide à sa famille, alors que Kendy avait à peine 2 ans.

 

Mais Kendy trouva toujours le réconfort et l’amour inconditionnel auprès de son grand-père Papada, l’amour de sa vie. En grandissant, Kendy ne voulait que personne n’effectue ses soins et commença son aventure capillaire sans même le savoir.

 

Kendy avait aussi des problèmes de peau et de santé en général.

On lui préparait souvent des infusions de plantes ou diverses jus de fruits et de légumes.

Ceux qu’elle n’aimait pas, elle les versait directement sur sa tête, jus de tomate, de carotte, de concombre, infusion de feuilles dont elle ignorait les noms, et hop sur la tête et si jamais il y avait des résidus, elle rinça vite fait bien fait avec un peu d’eau.

 

Au fur-et-à-mesure, les plaies se refermaient, les croûtes disparaissaient alors, la Tèt Kalé décida de ne plus se faire couper les cheveux ainsi à 7 ans, elle avait une belle touffe de cheveux et tout le voisinage, voulait la coiffer. Elle refusait le peigne malgré que son cuir chevelu n’était plus en piteux état mais restait tout de même très fragile.

 

Et plus jamais on l’appela Tèt Kalé.

Kendy continua à faire des soins capillaires peu conventionnels jusqu’à ce qu’elle se retrouve avec un cuir chevelu au TOP du TOP.

 

Pourquoi ne pas partager ces soins naturels se demanda t-elle?

- "Il doit y avoir des personnes comme moi qui souhaitent avoir un cuir chevelu sain et net et de beaux cheveux en pleine santé".

 

Il est vrai que beaucoup de personnes ignorent jusqu’à présent que les femmes et hommes de type afro peuvent avoir de longs cheveux naturellement crépus.

 

Le cheveu crépu est unique et très particulier.

Ce type de cheveux demandent beaucoup d’amour et d’attention car très fins et secs, s’ils sont négligés, malmenés, ils se cassent très rapidement.

Avec de la douceur, de  l’hydratation et des soins réguliers, ils dévoilent leurs beautés et ce volume que personnellement j’affectionne tant.

Avoir les cheveux crépus n’est pas du tout une calamité, un fardeau et que sais-je, mais une grande fierté car avec ce type de cheveux, on peut avoir toutes les textures différentes : lisses, raides, bouclées, ondulées, frisées et le magnifique Afro qui n’est possible qu’avec ce cheveu si particulier.

Pour aller plus loin dans ma démarche, je décide de faire moi-même mes produits capillaires en utilisant au maximum les produits naturels et/ou approuvés par Ecocert pour la fabrication des cosmétiques biologiques.

 

Cela fait plus de deux années que je n’utilise que mes produits en exclusivité.

 

Je constate que mes cheveux ne sont plus les mêmes, une nette amélioration de leur texture, souplesse, brillance.

 

Avec tout cela, à quoi bon que j’effectue des défrisages?

 

Je dis donc byyye aux procédés chimiques qui détériorent la fibre capillaire des cheveux.

 

Moi,  je ne ressens plus du tout le besoin, Je n’effectue plus de défrisage.

 

J'ai effectué mon Big Chop (après 2 années de transition) le 18 septembre 2017.

Rejoinde notre Newsletter

© 2023 by Haïti Afro. Proudly created with Wix.com